Etats Financiers 2014: Nouveau référentiel “SYSCOA Révisé”

Le Système Comptable Ouest Africain (SYSCOA) a été institué le 20 décembre 1996 par l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Depuis cette date, il a connu trois (03) modifications (2001, 2004 et 2013). Les dernières modifications actées par le règlement n° 05/CM/UEMOA du 28 juin 2013 constituent les plus importantes. En effet, le nouveau référentiel converge beaucoup plus vers les normes comptables internationales IAS/IFRS et engendrent des changements dans la culture et la technique comptables.

A peu près un an apres le règlement du 28 juin 2013, le 30 mai 2014, les autorités de l’UEMOA ont signé le règlement d’exécution n° 05/2014/COM/UEMOA du nouveau référentiel comptable qui commande l’application obligatoire dans les pays de l’Union de ce qu’il est convenu d’appeler le Syscoa révisé. L’obligation précitée est entrée en vigueur de manière rétrospective le 01/01/2014. Ce qui signifie que la comptabilité et les états financiers de l’exercice 2014 devront être tenus et préparés conformément au nouveau dispositif comptable. Il est cependant important de noter que cette obligation s’applique aux sociétés commerciales et industrielles ainsi qu’à toute autre société en dehors des banques et des sociétés d’assurances obéissant à d’autres règles comptables respectivement décrites dans le Plan Comptable Bancaire et dans le Code CIMA des Assurances.

Ces nouvelles règles auront pour particularité de proumouvoir la prééminence de l’économique sur le juridique. Elles permettent donc aux entreprises de donner une meilleure image de leur activité plus en phase avec la réalite économique et d’offrir une information de meilleure qualité sur la situation financière et sur le résultat de l’entreprise. Elles prennent également en compte de nouvelles règles d’évaluation se rapprochant du concept de “Juste Valeur” des actifs et passifs de l’entreprise utilisé par les normes IFRS.

De manière concrète, les changements porteront sur les points suivants:

1. Frais accessoires d’acquisitions d’immobilisations: les dépenses effectuées au titre des frais directs d’acquisition (taxes non récupérables, frais de montage, d’installation et de mise en état d’utilisation des biens… doivent à présent être enregistrées dans la valeur d’entrée des immobilisations;

2. Indemnités de départ à la retraite: la comptabilisation de ces indemnités est désormais obligatoire. Par ailleurs, elles doivent être évaluées en utilisant une méthode actuarielle;

3. Opérations de location: les contrats de location devront à présent être analysés et distingués entre contrats de location financement et contrats de location simple. Les contrats de location financement seront enregistrés en considérant la comptabilisation de l’actif concerné au bilan en contrepartie d’une dette financière générant des intérêts sur la base de la valeur actuelle de l’actif;

4. Avantages en nature: ils doivent être enregistrés dans les comptes de charges correspondants et l’information doit être notée dans l’annexe des Etats Financiers;

5. Simplification des Etats Financiers SYSCOA;

6. Utilisation de l’approche par les composants pour les immobilisations corporelles donnant ainsi lieu à une dissociation des éléments d’une immobilisation ayant des durées de vie différentes;

7. Provisions pour charges à répartir sur plusieurs exercices supprimées;

8. Les subventions liées à des actifs ne doivent plus être comptabilisées dans les capitaux mais au passif du bilan;

Une dernière nouveauté est la recommandation faite aux entreprises d’établir des comptes pro forma pour le retraitement des comptes de l’exercice ouvert au 1er janvier 2014 conformément aux nouvelles règles et méthodes du SYSCOA.

Pour une meilleure compréhension et maîtrise des nouvelles règles du SYSCOA révisé, rapprochez vous de votre cabinet conseil.

About Author

Ndeye Marieme Fall

Voir une Afrique Prospère peuplée d'AfroChampions à Impact qui réécrivent le Narratif du Continent grâce à leur Success Stories et à une belle qualité de vie, telle est la vision de Ndèye Marième Fall, Entrepreneure Passionnée et Engagée pour le Développement des Jeunes et du Continent. Née à Dakar de parents médecins et amoureux du travail bien fait, Marième a grandi entre l’Afrique et l’Europe et s’est bâtie une forte expérience multiculturelle toujours orientée vers l’Excellence. Après un parcours International riche & diverse chez les Big 5 de l’Audit et du Conseil au Sénégal & au Luxembourg (Ernst & Young, BDO, KPMG) & dans le secteur bancaire chez Citibank, elle crée le cabinet G&G en 2014. Né de la frustration de ne pouvoir accompagner les chefs d’entreprises à identifier des solutions pour résoudre les problématiques stratégiques, organisationnelles et financières auxquelles ils font face, G&G ou Goungué Ak Guindi s’est donné comme mission de guider vers le succès et avec Empathie les Entreprises désireuses d’avoir un accompagnement personnalisé et souhaitant atteindre les meilleurs standards internationaux de performance globale et de minimisation des risques. Polyvalente, cette Expert-Comptable Diplômée, Executive Business Coach Certifiée, vous accompagne à définir vos stratégies Business et Finances grâce à un accès digitalisé à ses services et conseils, ceci afin de maximiser vos succès et de vous faire gagner du Temps, de l’Énergie et de l’Argent, les 3 Piliers de l’Investissement. Experte des Chiffres, elle analyse les vôtres et vous explique leurs impacts, elle vous guide avec brio selon une méthode pragmatique alliant développement personnel et meilleures pratiques de Management. Passionnée par l’Associatif et par l’Entreprenariat des Jeunes, Marième les accompagne à travers son investissement bénévole dans différentes associations. Fondatrice du Centre des Jeunes Dirigeants – Sénégal, elle a été la première à organiser depuis 2012, avec une équipe engagée et soudée, la caravane Saga Africa, voyage original en bus de Dakar à Casablanca de Jeunes Entrepreneurs reprenant le chemin des caravanes commerciales africaines pour être présents sur l’une des plus grandes plateformes de rencontres d’Entrepreneurs Africains, le Hub Africa. Ce voyage a toujours représenté des moments très forts de solidarité et d’échanges mais aussi le moyen de montrer la résilience nécessaire à chaque Entrepreneur pour traverser le désert entrepreneurial, surmonter les obstacles et atteindre ses objectifs. Présidente de Réseau Entreprendre Dakar depuis 2017, elle accompagne et finance des projets d’entrepreneurs à fort impact sur l’emploi qui sont suivis pendant 3 ans par des chefs d’entreprises expérimentés pour développer et pérenniser leur activité. Épouse & mère, Ndeye Marième FALL milite pour un épanouissement des Femmes Africaines Professionnelles du Chiffre au sein de leur Profession combinant ainsi Vie Personnelle et Vie Professionnelle avec brio. Elle est disponible pour partager ses expériences personnelles en ce sens. Son credo : « Une vision qui ne s’accompagne pas d’actions n’est qu’un rêve, Une action qui ne découle pas d’une Vision, c’est du temps perdu ; Une vision accompagnée d’actions peut changer le Monde » (Nelson Mandela) Linkedin : https://www.linkedin.com/in/ndeye-marieme-fall-mane-876b073/ Email : marieme.fall@gandgcorp.com Website : www.gandgcorp.com

3 Comments

  1. read more 5 février 2015
    Répondre

    I’m thinking of writing a blog post in response. Would you mind if I link to your website from my article?

    1. Ndeye Marieme Fall 25 février 2015
      Répondre

      Please do. It will be interesting to exchange on the subject.

  2. Hack Snapchat 24 février 2015
    Répondre

    Salut, merci à vous pour cet excellent post!